La rééducation/remédiation en individuel


Le cabinet propose des  rééducations/ remédiations individuelles, pour les enfants, les adolescents et les adultes, afin de développer certaines capacités cognitives telles que la mémoire, l'attention, le raisonnement. Une évaluation neuropsychologique préliminaire est le plus souvent nécessaire, afin de savoir précisément quels points faibles ou difficultés améliorer.

Pour les adolescents qui présentent une méthodologie de travail scolaire peu efficace, le cabinet propose également un accompagnement court (2 ou 3 séances), pour améliorer leur organisation dans les devoirs et développer avec eux des stratégies efficaces d'apprentissage et de mémorisation.

La rééducation/remédiation en groupe


Ateliers PIFAM

pifam.pngLe cabinet propose  des ateliers de groupes pour les enfants visant le développement de certaines compétences spécifiques nécessaires aux apprentissages, comme l’attention, l’imagerie mentale, la créativité et l’organisation générale du travail.

Ce programme d'intervention sur les fonctions attentionnelles et métacognitives (PIFAM) a été développé par Francine LUSSIER, Docteur en Neuropsychologie (Montréal, Québec).

 

À qui s'adresse cet atelier? : Aux enfants et adolescents de 10 à 14 ans qui présentent des difficultés d'attention, de concentration, de mémorisation et/ou d'organisation. Bien qu'il soit conçu pour les enfants ayant un Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH/TDA), le PIFAM peut aussi aider tout jeune qui veut améliorer ses capacités scolaires.

Pourquoi inscrire son enfant ? : Cet atelier donne à l'enfant des compétences qui lui seront utiles à l'école (concentration, mémorisation), pour les devoirs (organisation, planification), et dans ses relations sociales (impulsivité, respect des autres).

 

Objectif du programme : Le développement des habiletés d’auto-régulation comportementales et cognitives ainsi que de nouvelles façons de réfléchir et d’appréhender le monde. Le programme permet donc de fournir des stratégies à l’enfant afin de faciliter son apprentissage et sa réussite scolaire. Les données scientifiques actuelles indiquent que le fait d’intervenir sur certaines fonctions mentales entraînerait une amélioration sensible du fonctionnement global des jeunes atteints de TDA/H ou d’autres formes de déficits des fonctions exécutives.

 

Le programme vise donc à développer les compétences suivantes :
Le contrôle de l’impulsivité;
La résistance à la distraction;
La flexibilité mentale et l’imagination;
Les stratégies de mémorisation;
La capacité à planifier son travail;
L’organisation de son temps et de sa pensée;
Le respect de soi et des autres.

 

Le programme inclut :
12 ateliers d'1h30 en groupe de 4 à 6 enfants avec un neuropsychologue (et un deuxième intervenant, en fonction du nombre d'enfants)
Tout le matériel d’intervention nécessaire durant les activités;
Une communication hebdomadaire aux parents, à la fin de chaque atelier;
Un entretien individuel avec les parents lors du dernier atelier, pour faire le point sur les progrès de l'enfant, les stratégies à adopter et comment les mettre en place.

 

Deux groupes  différents sont actuellement constitués, un premier chaque mardi de 17h30 à 19h, animé par Mathilde MIGNON (complet jusqu'à septembre 2016), un deuxième chaque mercredi de 16h à 17h30, animé par Marie GUILLEMINEAU. La prochaine session du mercredi commencera en mars ou avril, quelques places sont encore disponibles.

 

Ateliers Mémoire

ateliers_memoire.png

Pour les personnes âgées, des ateliers « Mémoire » sont proposés, en groupe, permettant de stimuler les fonctions cognitives et de développer les capacités résiduelles tout en favorisant le lien social.

 

 

Les thérapies cognitivo comportementales (TCC)


Les thérapies cognitivo comportementales (TCC) seront bientôt mises en place au cabinet dans le cadre du traitement des troubles anxieux, des troubles du sommeil, des phobies sociales et scolaires, des troubles du comportement chez l'enfant hyperactif, de la gestion des émotions, notamment chez l'enfant présentant un haut potentiel intellectuel.